Les perquisitions d’octobre dont ont été victimes 135 personnes ainsi que le siège de l’association « ULTIME LIBERTÉ » sont à l’origine de ce manifeste élaboré par un petit groupe d’adhérents du Gard.

Il est soutenu par l’association « Ultime Liberté » et ouvert au soutien éventuel d’autres associations revendiquant une  loi qui permette à toute personne majeure et juridiquement capable, de choisir le moment et la manière douce, de sa mort.

—————————————————————————–

Solidaires avec les 135 personnes victimes de perquisitions par la gendarmerie depuis le 15 octobre 2019 à 6h du matin…

…  nous déclarons nous être également procuré à l’étranger un produit illicite en France.  

Ce produit est légalement utilisé en Belgique, aux Pays-Bas, en Suisse… Il permet de mourir en douceur, au moment choisi. 

  Ni déprimés ni suicidaires, nous sommes simplement lucides. 

 Quand la souffrance est présente, qu’elle ne peut être soulagée, quand les chances d’un retour à une vie digne d’être vécue sont nulles ou quand nous souhaitons exercer notre liberté de citoyen même quand nous ne sommes pas en fin de vie, nous revendiquons le droit de choisir de mourir paisiblement et donc, le droit d’accéder au produit qui permet ce geste.  

La loi actuelle , très restrictive, mal connue et mal appliquée, laisse l’ultime décision, souvent trop tardive, au corps médical

NOTRE CORPS NOUS APPARTIENT. Nulle autorité, qu’elle soit religieuse, médicale, ou sociétale n’a le droit de disposer de notre mort.

C’EST À LA PERSONNE ELLE-MÊME QUE REVIENT L’AUTORITÉ DE DÉCIDER du moment opportun de mourir indépendamment de son état de santé.

   C’est pourquoi nous revendiquons une nouvelle loi qui autorise, dans un cadre qu’elle devra soigneusement préciser, l’accès au produit létal. Et nous souhaitons que les citoyens participent à son élaboration.

Les propositions de loi alternatives actuellement connues ( ADMD, Jean-Louis Touraine, Falorni, C Fiat … ) sont encore trop restrictives au niveau des critères de « fin de vie »


En signant ce texte, vous rendez très illusoires toutes les poursuites qui pourraient être intentées à l’encontre des personnes perquisitionnées.

Apposer votre signature

455 signatures

Partager avec vos amis:

   

Dernières Signatures
455 Mme Dominique VEAU ST JULIEN DU SERRE
454 Mme corinne enjalbert pignan pignan
453 M Dominique Rouger Medeyrolles Quand on pense à tout ce que les hommes sont capables de mettre en oeuvre pour se détruire et qu'il soit "illégal" de mourrir dignement !
452 Mme LAURENCE EUGENIE MEDEYROLLES Libre de décider de mourir
451 Mme Catherine LEFEVRE PARIS PARIS FRANKREICH
450 Mme Anne Lhenry Ambérieu en bugey
449 M jean-marc husson Ergué-Gabéric
448 Mme monique lahana saint aubin sur mer 14750 je déclare m'être procuré à l'étranger un produit illicite en France
447 M Olivier Lassal CHATOU
446 M CLAUDE COLOMB
445 Mme Maryse VALLIERES TOURS Il est temps que les choses évoluent. Que cette association soit connue du plus grand nombre
444 Mme Sylvie HOLLARD 73000 BARBERAZ Je n'ai pas de produit illicite, mais je soutiens ceux qui s'en sont procuré. Je ne comprends pas que des magistrats qui se disent surchargés consacrent des moyens, dont des forces de l'ordre, à une répression à connotation morale d'un autre temps.
443 M Philippe MARTIN 73000 BARBERAZ Je n'ai pas de produit illicite, mais je soutiens ceux qui s'en sont procuré. En tant qu'ancien haut fonctionnaire, je suis scandalisé que des forces de l'ordre soient mises au service d'un ordre moral inacceptable depuis plus d'un siècle.
442 Mme Anne Marie BIÈS BAR LE DUC
441 Mme Annie Buche Chantemerle les griignan
440 Mme Danielle Dubreuil DENEE Choisir sa mort (quand c'est possible) est un droit fondamental de tout être humain
439 Mme Yvette FROT Montauban
438 M Jean-Claude Rozencwajg Nimes
437 Mme Arlette Lameyre Paris
436 Mme Romane DENORMANDIE Paris PARIS
435 Mme Annette Perault 91440
434 M Gérard Hess 56550 Belz C'est une action intolérable dans le pays de la Liberté, Egalité, Fraternité!
433 M raoul muchery saint germain du corbeis
432 Mme Danielle Voisine Vannes
431 M jean converset pont de roide vermondans plein accord
430 Mme Florence LAMADE Paris
429 M Philippe PREAUT 71100 CHALON SUR SAÔNE Seule une pétition nationale signée par des centaines de milliers de citoyens permettra de faire bouger les lignes dans notre pays. Je partage complètement les orientations d'Ultime liberté.
428 Mme NATHALIE WOU colmar
427 Mme marie-thérèse bruas 82000 - MONTAUBAN 82000 - MONTAUBAN
426 Mme Régine ANDRIEU Crozon sur vauvre
425 M René FREDJ La Grande Motte Je veux être maitre de ma vie
424 M Alain Brossault Dirac 16410
423 Mme thérèse VERCELLIN ANGERS
422 Mme Bernadette Voisin Cholet
421 M Richard D ALBERTO Strasbourg
420 Mme chantal soule bizanos bizanos
419 Mme Isabelle Chavane Paris
418 Mme Elisabeth Alessio Mont de marsan Revendique le droit de mourir dans la dignité le moment où sa vie sera insupportable pour elle même.
417 Mme helene Degorre Le Perreux
416 Mme Hélène Séveyrat Paris Moi non plus je n'ai pas acheté de produit illégal, mais je soutiens ces personnes, qui, comme moi, pensent êtres libres et seuls juges du moment de leur mort. Je réclame aussi une nouvelle législation dans ce sens, qui serait un réel soulagement.
415 Mme Nidcole Aperghis Marseille Je n'ai pas encore le produit chez moi, mais je souhaite me le procurer car je veux librement choisir la fin de ma vie. Les lois de notre pays à ce sujet doivent changer ! r
414 M Michel SALVY SAINT NAZAIRE Solidarité pour tout ce qui touche à notre liberté.
413 Mme aline bibily royan
412 M ANNE-MARIE BEZIAU BOUTIGNY s/ESSONNE
411 M Jean-François SCHNEIDER CLELLES
410 Mme Carmen BOUCHER PARIS Pour la liberté de disposer de son corps
409 M Michel Schoentjes Paris comme il y a quelque 50 ans pour les IVG, je soutiens la cause et donc les personnes qui on le courage d'enfreindre les textes mesquins et désuets. Par ailleurs le suicide n'est pas condamnable en France et je me refuse de me jeter sous le métro sous prétexte de légalité.
408 Mme madeleine martin montelimar
407 Mme martine westphal paris Je n'ai jamais utilisé, ni acheté de produit létal illégal, mais je suis favorable au suicide assisté, me considérant seule juge du moment de ma mort . et de ma vie é
406 Mme Monique Hottier