Sondage

Sondage

Nous avons adressé un questionnaire aux adhérents dont nous avons l’adresse.

Les réponses vont contribuer à dresser la photographie collective des raisons qui nous animent et des buts que nous poursuivons les uns les autres en renouvelant chaque année notre adhésion à l’association. La synthèse statistique des réponses sera publiée et régulièrement mise à jour sur le site web “ultimeliberte.info” au fur et à mesure de leur réception.

Si vous êtes adhérents d’Ultime Liberte et que vous n’avez pas reçu cette invitation, vous pouvez participer à ce sondage.

Il vous suffit de suivre ce lien:

Remplir le questionnaire

 

Date limite d’envoi 21 fevrier.

Avec nos remerciements .

L’équipe d’animation du Courant Renouveau et Démocratie d’Ultime Liberté

Commentaires : 5

  1. Annie COQUILLAT dit :

    J’ai rempli le questionnaire mais je déplore son orientation “binaire” avec un seul choix possible pour la quasi totalité des réponses, ainsi que l’absence de prise en compte explicite (dans la formulation des questions) de l’état actuel de la loi en France.

  2. Alain Flamant dit :

    Comme Annie je regrette les réponses binaires qui ne permettent pas d’exprimer complètement une opinion et qui pourront donner une vision biaisée

  3. Je ne peux que m’associer aux deux commentaires précédant, ce sondage est un véritable enfermement de l’esprit , il est caractéristique des façons que l’on a aujourd’hui de vouloir résoudre les problèmes en les caricaturant et ainsi freiner toutes évolutions possibles des opinions de chacun.

  4. Annie Portelette dit :

    Un certain nombre de questions téléguident la réponse et peuvent apparaitre comme une simple validation de positions.

  5. Gilles Argoud dit :

    J’ai rempli le questionnaire, et je ne l’ai pas trouvé “binaire”.
    Cependant, chacun le perçoit selon son niveau de détermination dans ses choix d’approche et de maîtrise de sa fin de vie.
    Un sondage n’est pas un lieu de débat démocratique, il est un sondage simplement. Quand on fait un sondage dans une masse de matière, on n’y trouve que ce qui fait écho au signal que l’on y envoie.
    Il en est de même en matière d’opinion.
    Si l’on veut savoir combien de personnes aiment les tomates noires et combien aiment les tomates rouges, le sondage n’aura de réponse que parmi les amateurs de tomates.
    Un sondage est un instrument de mesure. Il mesure ce que l’on veut mesurer. Sinon, on ne mesure rien du tout.
    Pour éviter l’enfermement d’esprit, il suffit de participer activement au mouvement pour débattre librement sur le sens des questions posées, et contribuer à leur formulation.

Ajoutez votre commentaire